ROTOMAX INCINERATEURS DE DECHETS A FAIBLE ET HAUT POUVOIR CALORIFIQUE.

ROTOMAX

L’installation, de type à fonctionnement continu sur 24 heures, est constituée par un four à chambre de combustion tournante horizontale, dimensionnée pour la destruction par incinération de quantités de déchets comprises entre 250 et 3000 kg/h de déchets generic comprenant, d’habitude, les parties principales suivantes:
– Alimentation et chargement des déchets,
– Chambre de combustion primaire,
– Chambre de postcombustion,
– Système de déchargement des cendres et cheminée de secours,
– Système de récupération da la chaleur et/ou de dissipation finalisé au refroidissement des
gaz avant de les envoyer au traitement d’épuration,
– Installation d’épuration physico-chimique des gaz de fumée, avec injection de réactifs et
filtration par voie sèche sur filtre à manches,
– Système de monitorage en continue et d’enregistrement des paramètres opératifs

comment mieux précisé dans la suite.

L’installation est conçue et réalisée en conformité de la Directive n. 76/2000/CE.
Le projet de l’installation est exécuté en accord des normes énumérées au paragraphe précédent, ce qui comporte notamment que:
– la chambre de postcombustion est dimensionnée pour fonctionner à une température supérieure à 850°C ou 1100°C (suivant caractéristiques du déchet) assurant aux gaz de fumée un temps de transit d’au moins 2 secondes et en présence d’une concentration en oxygène libre d’au moins 6%.
– des sonde de mesurage et enregistrement des températures dans le deux chambres combustion et de postcombustion sont prévues.
– une sonde pour le mesurage et l’enregistrement en continu de la concentration en oxygène libre à la sortie de la chambre de postcombustion est également prévue.
– afin de limiter la concentration en émission de l’HCl, de la SO2 des métaux lourds et des dioxines – potentiellement présents à un niveau dangereux dans les cas des déchets hospitaliers – du bicarbonate de sodium, en mélange éventuelle avec des charbons actifs, est injecté selon le procès par voie sèche “Neutrec®” permettant d’obtenir un rendement de captation beaucoup plus élevé (jusqu’à 99%) que celui qui peut être garanti par les systèmes traditionnels à chaux.

Français