INCINERATEURS DE DECHETS STATIC SYSTEM

STATIC SYSTEM

Les fours de la série “Static System” sont des fours crématoires à chambre de combustion statique horizontale dont la conception particulière permet d’effectuer l’incinération en faible quantité de déchets organiques avec contenu d’humidité moyen et des carcasses d’animaux.
Ces équipements représentent donc la solution pour le traitement des déchets provenant des élevages zootechniques aussi bien que des abattoirs, mais ils sont surtout indiqués pour la crémation individuelle de dépouilles d’animaux de compagnie et pour la crémation collective des mêmes dépouilles quand la conservation des restes n’est pas nécessaire (fourrières).
La conception de ces fours permet de résoudre les problèmes relatifs à la crémation de carcasses d’animaux conformément aux récentes dispositions nationales et communautaires en la matière tout en garantissant:
• Des émissions gazeuses conformes à la réglementation en vigueur.
• Une consommation et des coûts de gestion contenus.
• Une installation et une mise en marche simples et rapides.
• Un entretien minime et de simple exécution.

ROTOMEC

Les fours de la série “ROTOMEC” sont des fours d’incinération discontinus à chambre tournante qui sont en mesure de surmonter avec pleine satisfaction les problèmes liés à l’incinération des ordures d’origine animale.
Le plus gros avantage de ce type de fours par rapport aux modèles statiques traditionnels, est de pouvoir incinérer des matières à degré d’humidité même très élevé (comme par exemple celles dérivant de l’abattage, du travail des viandes et du poisson, des marchés, etc.) en un temps plus bref de celui demandé par des fours statiques équivalents et ceci grâce au lent mouvement de rotation qui est imprimé à la chambre de combustion.
En effet, la rotation permet un déplacement continuel des déchets, dont une accélération du processus de déshydratation du déchet même et une augmentation de la capacité horaire d’incinération.

ROP

Les fours de la série “ROP” sont des fours d’incinération discontinus à chambre tournante qui, grâce aux sévères critères adoptés pour les projeter et au soin particulier apporté pour le choix des matériaux qui les composent, sont en mesure de surmonter avec pleine satisfaction les problèmes liés au déroulement d’un procédé d’incinération, tout en garantissant le respect des normes qui disciplinent l’élimination des ordures d’origine animale.
Le plus gros avantage de ce type de fours par rapport aux modèles statiques traditionnels, est de pouvoir incinérer matières à degré d’humidité même très élevé (comme par exemple celles dérivant de l’abattage, de travail des viandes et du poisson, de marchés, etc.) en un temps assez bref, profitant du lent mouvement de rotation de la chambre de combustion.
En effet, la rotation permet un déplacement continuel des déchets, dont une accélération du processus de déshydratation du déchet même et une augmentation de la capacité horaire d’incinération.
Ces fours, sont formés essentiellement de dux zones distinctes, chacune d’elles ayant des caractéristiques et des fonctions bien définies.
• • Dans la première zone (appelée chambre primaire et constituée d’un cylindre tournant réalisé
• de façon à permettre une parfaite tenue des matières introduites même si elles sont

liquides) les déchets étant chargés en quantité programmée, le processus de déshydratation et d’incinération se font progressivement, à la température d’exercice d’environ 800 – 850°C.
• • La deuxième zone (appelée chambre de combustion secondaire ou postcombustion), est
• formée d’un corps fixe dans lequel les fumées provenant de la chambre primaire parviennent
• à la combustion complète par effet d’un afflux d’air consistant en mouvement turbulent et
• grâce aussi à deux brûleurs secondaires, qui maintiennent la température à environ 850 –
• 900°C durant un temps de transit d’au moins deux secondes.

RP

Les fours de la série RP sont des incinérateurs à chambre de combustion rotative qui fonctionnent selon le principe de la combustion à air contrôlé (souvent appelé à tort « pyrolytique »), conçu pour détruire une large gamme de déchets solides, des déchets urbains solides aux déchets organiques, ainsi que des déchets hospitaliers aux déchets industriels à haute valeur calorifique. Ces installations sont donc adaptées à une utilisation dans de nombreuses applications civiles et industrielles.
La conception particulière de ces fours est telle qu’elle permet de surmonter facilement les problèmes liés à l’élimination. conformément à la réglementation en vigueur. Les fonctionnalités principales incluent:
 les émissions de la cheminée contenues dans les limites fixées par la réglementation en vigueur
 faibles niveaux de consommation et faibles coûts de gestion
 installation et mise en service relativement simples
Maintenance lente et facile.
Dans sa version de base, l’installation est normalement livrée préfabriquée en sections faciles à assembler et nécessite un montage et une installation très simples, tels que le positionnement de la post-combustion derrière la chambre de combustion primaire, l’ensemble de la cheminée, puissance et combustible lien Chaque fois que nécessaire, l’installation peut être complétée par l’installation de dispositifs d’amortissement, dispositifs de récupération d’énergie et instruments de contrôle et de surveillance émissions plus ou moins complexes, selon les besoins spécifiques
Le principe de fonctionnement des fours « RP » est basé sur les méthodes d’incinération les plus modernes et envisage la division du processus de combustion en deux étapes distinctes.
La première étape volatilise et gazéifie les différents composants des déchets de manière à obtenir une mélange de gaz combustible de puissance calorifique. Cette première étape de combustion se produit dans la chambre primaire, qui fonctionne de manière plus ou moins environnement sans air accentué et à des températures relativement basses pour limiter la possibilité de combustion complète des déchets.
La deuxième étape consiste à acheminer le mélange gazeux vers la chambre secondaire, où un un flux d’air turbulent et un brûleur secondaire maintiennent la température autour de 850/950 ° C. le le gaz partiellement non brûlé produit ì par le processus à air contrôlé dans la chambre primaire subit combustion totale.
Ce processus en deux étapes limite considérablement l’émission de gaz polluants et parce que le chambre primaire, où sont générées des substances solides en suspension, fonctionne en dessous conditions stoechiométriques et dans un état de faible turbulence, la présence de particules (cendres) dans les gaz sont très réduits.
Le four peut être utilisé en mode semi-continu ou discontinu. Une fois que le premier chargement a épuisé en fait, il peut être rechargé plusieurs fois au moyen d’une commande hydraulique en option chargeur.

Le système RP offre une série d’avantages économiques et pratiques majeurs:
 Environnements propres et hygiéniques car les déchets peuvent être introduits directement dans le chambre de combustion même lorsque le four est à l’arrêt et par conséquent, si on le souhaite, le four peut être utilisé, au moins temporairement, également comme dépôt de matière à éliminer.
Opérations manuelles réduites au maximum, limitées uniquement au chargement du matériel à incinéré et au déchargement facile des cendres.
Fonctionnement simple, fluide et sûr grâce au contrôle total via des dispositifs spéciaux et instruments. De cette façon, les opérateurs n’ont pas besoin d’être hautement qualifiés.
Maintenance réduite au maximum: très peu de pièces mobiles, alors que les brûleurs sont standard modèles de production.
 Émissions de cheminée incolores et inodores, largement dans les limites fixées par les régulations grâce à l’installation, sauf cas particuliers, d’un amortissement simple dispositifs.

Français