FOURS DE DÉCAPAGE

FOURS DE DÉCAPAGE DES SUPPORTS MÉTALLIQUES POUR TRAITEMENT DE SURFACE.

Fours Piromax Ciroldi trouvent également application pour l’élimination, par un procédé pyrolytique contrôlé, des revêtements plastiques, colles, résines, etc. Ils peuvent parfaitement être utilisés pour résoudre le problème particulier de l’élimination de la résine isolante des enroulements des moteurs électriques destinés à être régénérés et entièrement remis en état de marche, en passant par la récupération non seulement du vilebrequin mais aussi du fil de cuivre, qui peut naturellement être commercialisé comme sous-produit et subir à son tour une régénération.
Le principe de fonctionnement des fours “PIROMAX” se base sur la décomposition pyrolytique de la couche de peinture ou de résine qui recouvre l’objet à décaper.
Le système présente surtout les avantages suivants :
a) Déroulement de tout le processus à flamme indirecte et à température suffisamment basse (max. 450° C) pour ne pas provoquer de déformations permanentes dans les éléments Métalliques traités.
b) Contrôle constant de la température de décapage au moyen d’un système approprié de thermorégulation à microprocesseur.
c) Épuration des gaz d’échappement des produits jusqu’à obtention de valeurs de concentration des principaux polluants largement inférieures à celles généralement admises par les organes de contrôle.
d) Absence d’opérations complexes de manipulation des matières à traiter aussi bien avant qu’après le décapage.
e) Parfaite sécurité d’utilisation grâce à l’adoption de systèmes de prévention des accidents du travail qui empêchent le moindre contact de l’opérateur avec la chambre de décapage pendant le traitement.
f) Coût de gestion nettement plus réduit que la plupart des autres types de traitement.
g) Besoin d’entretien négligeable.

Pour les raisons susmentionnées, les fours de décapage PIROMAX représentent une alternative valable et avantageuse aux systèmes de décapage basés sur les opérations mécano-physiques (grenaillage ou procédé cryogénique) et aux traitements chimiques basés sur l’adoption de solvants difficiles à régénérer.

1. la chambre de décapage est complètement débarrassée de l’obstacle intérieur que constituait le tunnel de diffusion de la flamme, positionné à l’extérieur à l’arrière ; par conséquent, le volume intérieur de la chambre est exploité au maximum ;
2. le garnissage de protection de la chambre de traitement, réalisé en panneaux de tôle percée d’acier inox AISI 304 de 1,5 mm d’épaisseur, donne une meilleure garantie de tenue de la couche isolante respect à des autres solutions alternatives adoptées par les autres constructeurs (réseau métallique peu consistant, panneau rigide, etc.);
3. la distribution des fumées à l’intérieur de la chambre de décapage, expressément étudiée pour garantir une parfaite uniformité de température, exploite un système particulier d’acheminement de celles-ci vers la chambre de postcombustion;
4. la chambre de décapage peut indifféremment se développer verticalement, dans la version “PIROMAX VT” pour permettre de suspendre les crochets et les balancelles, ou horizontalement, dans la version “PIROMAX OR”, pour étendre les pièces à traiter sur le chariot;
5. la conformation cylindrique de la chambre de postcombustion, sans rien enlever à l’efficacité de ce dispositif, qui résulte au contraire totalement sans les zones mortes qui caractérisent les systèmes parallélépipédiques, donne au garnissage une solidité nettement supérieure par rapport à ceux-là, en réduisant considérablement les coûts d’entretien;
6. contrôle de la combustion dans la chambre de décapage, effectué, dans la phase de combustion spontanée de la peinture, après l’arrêt du brûleur, par la modulation de l’air primaire introduit à travers une vanne assistée par une servocommande et gérée par le microprocesseur.

Balancelles et crochets.

Intérieur Piromax

Armoire de commande Piromax

NOVEAU FOUR PIROMAX

Fours de décapage : une technologie révolutionnaire. La solution sur mesure.

LÉGENDE TECHNIQUE
1. Chambre de décapage
2. Brûleur principal
3. Foyer
4. Chariot support
5. Porte
6. Chambre de post-combustion
7. Brûleur secondaire
8. Raccordement chambre de post-combustion
9. Trappe de visite
10. Ventilateur secondaire
11. Armoire de commande
12. Buses de pulvérisation
13. Protection antidéflagrante
14. Rampe chariot
15. Calorifugeage
16. Cheminée

Français